Forum Goane

http://goane.free.fr
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des mots, des maux....

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Kleman
**Partizan du Zor**
avatar

Nombre de messages : 2923
Localisation : Bordeaux sans Goane
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Mar 5 Juil - 5:04

Au début du matin l'innocence eveillée
Me prit tôt à la gorge en voulant m'inonder
Mais de voir ce visage éreinté de l'avant
La fit s'évanouir simagrés de printemps.


Que la fleur est volage
Et quand affleure notre age
Les bleus de mal en pis
Termineront ainsi.
Un jour partout, parti la nuit
Je ne suis flou que dans l'ennui.



Je ne puis supporter le regard de ces autres
Avides et avinés, dans la honte me vautre
On te dis que l'amour c'est passablement bien
C'est pas ça je le sais, juste envie et en rien.

Ils sont là à guetter, à mots doux semant l'air
Et ces mots l'air de rien cachent leurs dents de fer
Manger toute ma peau sans pleurer l'effleurer
Gouter ma fleur de lâche et de tout m'écoeurer.

Seront-ils les repus de l'an un de ce jeu ?
Et le compte à rebuts m'épargnera un peu
Le repos eternel n'ai je pas mérité
Que l'on veuille me donner une vie à mener ?

Les mots sont de velours et légere est ma dame
Mais ce voeu si massif me plonge dans l'infâme
De là le temps se jette, s'abîmer dans le gouffre
En lui je vole quand de ce cri je l'en souffre.


Que la fleur est volage
Et quand affleure notre age
Les bleus de mal en pis
Termineront ainsi.
Un jour partout, parti la nuit
Je ne suis fou que dans l'envie.



Aucun jeu olympiqu' pour ce saut en pudeur
On me pique, ce venin, paralysé le coeur
Disqualification me voila de coté
Demain sera la veille toujours du jour d'aprés.

Voir tous ces mots d'amour, des goutés, des discours
Rongent l'envie de tout que j'ai eu en secours.
A présent des mémoires, apréhender l'histoire,
Et faire des souvenirs, epargner tout ce noir.

La fleur m'a fait des bleus, j'ai mal à l'interieur
Comment de la tendresse l'on vient à la fureur ?
Quand tant de restrictions ferment à clé l'palpitant.
Responsable je ne suis mais coupable sur'ment.

S'ennuyer de l'oubli comme un bateau perdu
Sans voile et cap, au râle de l'albatros ému
Signalant au passage l'île au loin de Böcklin
Ultime atterrisage sans la chance à sanguine.


Que la fleur est volage
Et quand affleure notre age
Les bleus de mal en pis
Termineront ainsi.
Un jour partout, parti la nuit
Je ne suis saoul que dans la vie.



La fleur est d'un autre age, l'amour n'est plus bouillant
Le temps aura l'adage que l'antan des vivants
Pour eriger la stele du sage et du tourment
Ne veut plus que des mots disparus avant l'an.

Que la fleur est volage, son bleu est si fané
Deja, deja perdue la faculté d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleman.hautetfort.com
Kleman
**Partizan du Zor**
avatar

Nombre de messages : 2923
Localisation : Bordeaux sans Goane
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Sam 13 Aoû - 5:06

Gamin je te vois bien
Retomber en engeance,
Gamin dans l’affluence
Abandonne et reviens !
Ouvre les yeux sur l’absolu
Vertu des dieux et des reclus
Ouvert le ciel. Où ? Vers l’amer
Brûler au bois de ces austères.


Gamin je me vois bien jouer aux dominos
Innocent revenu de la gamme à son dos
Les touches après les autres effleurées et pleurer
Chi va piano là bas, va saouler dans l’évier.

Facile de se tuer quand on y arriv’ pas
Quand les yeux vers le ciel on voudrait le papa
Et oui délir’ d’amour damier aux cruels pions
Le cheval et le fou dévoré par les lions.

Gamin tu joues encore, mais le jeu est votif
Faut-il le condamner pour ces simples poncifs ?
Eclairées par le jour quand la nuit fait défaut
Les ribambelles d’atours se pourrissent en lingots.

Pour ici ou ailleurs, rotten je me demande
Si tout ça est du vrai à la poudre d’amande
L’amant déboussolé que l’on plaque au hasard
Sur la porte esseulée tout au fond d’un placard.


Gamin je te vois bien
Retomber en engeance,
Gamin sous influence
Défaits toi de ces liens.
Ouvre les yeux sur l’absolu
Vertu du mieux sans le perdu
Ouvert le ciel. Où ? Vers l’amer
Plonger au fond de ces chimères.



Gamin tu l’es toujours, qu’on le dise aux suivants
Que nul ne puisse redire que tu es un vivant
Et puis tu suis le vent, pour voir quel est son nom
Mais dans son rêve honnit tu ne vois que ses gonds.

La porte reste fermée dépecée en carcasse
Bouchez-vous les oreilles quand ça passe ou ça casse
Coupée en fins morceaux dans ton sang abreuvé
En sueur horrifié tu seras réveillé.

Gamin ne voit plus rien de ce monde qu’il entoure
De ses bras assassins et manteau de velours
La chapelle est blanche dans la rue des vautours
Sexuelle en ruelles dans la voix tout autour.

Ressentir le destin, comme on mord la poussière
Aujourd’hui c’est un arbre et la pousse est d’hier
Grandir à quoi c’est bon ? Le chagrin ne veut rien
Imaginer de mieux que la vie petit tien..


Gamin je te vois bien
Retomber en engeance,
Gamin dans l’affluence
De ces chats et ces chiens.
Ouvre les yeux sur l’absolu
Vertu du mieux sans la vertu
Ouvert le ciel. Où ? Vers l’amer
Dormir au son de ces vipères.



Gamin rigole enfin là dans le caniveau
Au niveau des encas jetés par les badauds
Le bateau est un porc dans la rade oublié
Tu es le mousse haillon par la vie appâté.

Délit de quand et d’où ? Serais-tu responsable ?
Et que fait donc cet homme envahi par la fable ?
Sœur yes sœur au rapport, rat porteur d’un message
Maladie my lady, tournez donc cette page.

Gamin toi puéril, puant de l’amertume
Heure par heure tu le sens que les mots se consument.
Le somnanbulancier se balance et s’assied
Dans le creux de ton dos pour écrire ses regrets.

Les vieux gréements s’envolent lovant tout ce qui bouge
D’est en Ouest naviguant, hissant le drapeau rouge
C’est un homme à l’amer ou la mer a un gosse
Plutôt tout massacrer que perdre son négoce.


Gamin je te vois bien
Retomber en engeance,
Gamin dans l’affluence
Abandonne et reviens !
Ouvre les yeux sur l’absolu
Vertu des dieux et des reclus
Ouvert le ciel. Où ? Vers l’amer
Brûler au bois de ces austères.


Les bûchers allumés font s’ébahir la nuit
De ses luisants reflets elle s’en va endormie
Courir devant les rues et les palais d’été
Réviser les cim’tières et les morts décorés.

Gamin tu ne sais plus si tu l’es à présent
Tu as deux fois ton age, défloré sur-le-champ
C’est dégâts maintenant qu’il te faut résumer
Comme ta vie en poison autour inoculée.

Soleil de plomb éteint, le métal te fait mal
Fondu au noir, broyé, un fleuret en pétales
Façonné à la forme fasciné par le moule
Tu ne peux y rentrer, jamais roulé en boule.

Gamin tout est fini, même ces mots découpés
Des poupées d’épopée de tissus de papiers
Vastes et longs souvenirs mais si peu à la fois
Tu te vois ralentir et avoir peur de toi….

Gamin je te vois bien
Retomber en engeance,
Gamin dans l’affluence
Abandonne et reviens !


Retomber en engeance au fond du trou d’avant
Méprisé en prison sans barreaux et sans sang
Gamin je te vois là, si recroquevillé
Que pour toi je n’ai plus la moindre des pitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleman.hautetfort.com
Kleman
**Partizan du Zor**
avatar

Nombre de messages : 2923
Localisation : Bordeaux sans Goane
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Mer 24 Aoû - 2:43

Arracher dans le bruit
Et les larmes et les cris
Les cœurs en édifice
Que l’on veut sacrifice.

J’établis dans le sang le périmètre éteint
Scène de crime avorté où se joue mon destin
Une trace de pas empreinte d’émotion
Déjouant le mutant et ses deux derniers pions.

Je ne vois qu’au devant, le fou et puis la reine
Personnage inquiétant qui dans l’amour entraîne
Tu me prends pour cafard, beauté insecticide
Et mes yeux te demandent pourquoi tu les décides.

J’ai là dans la poitrine un mourant de bohême
Influant mes pensées insufflant post-mortem
Que faut-il croire alors ? lui avouer vaincu
Qu’il peut finir ses jours et me sentir déçu.


Arracher dans le bruit
Et les larmes et les cris
Les cœurs en édifice
Que l’on veut sacrifice.
Totem pour un je t’aime
Trop d’haine pour une vie saine.
Oublier le cerveau
Se noyer dans les mots.


Décapiter l’horreur, m’étêter à l’envie
Sans téter à ce sein que m’offrira la vie
Sans tête est là ce saint Valentin ce clochard
Sans cerveau le voilà devenu une star.

La douleur insensée venue de ce doux leurre
Que je pourrais aimer sans sombrer dans les pleurs
Me fige et me vouvoie, inconnue d’au-delà
Le mépris est une arme détruisant à chaqu’fois.

L’enquête est piétinée, le dossier refermé
Mon avenir n’mérite que des sens effacés
Et les sangs c’est passé, nettoyés au karcher
Aucun reste plus rien, que cette odeur dans l’air.


Arracher dans le bruit
Et les larmes et les cris
Tous les cœurs en premier
Que l’on veut sacrifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleman.hautetfort.com
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 2 Sep - 12:45

mots de rien
mots bien vains
mots défunts
mots d'terriens
mots sans rien

maux de vie
maux déviés
maudite vie
mots dits vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Jeu 15 Sep - 20:47

j'aimerais te croiser

te sentir


j'aimerais y croire


mais y arriverais-je seulement un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 16 Sep - 1:12

Ce soir un vide
Ce soir de la tristesse
Ce soir de la souffrance
Ce soir un saut en arrière
Ce soir des ressouvenirs
Ce soir j’ai mal
Ce soir la flamme s’éteint
Ce soir je suis trop loin du quai pour rebrousser chemin
Ce soir le bateau est trop loin
Ce soir il pleut des mots au fin fond de mon cerveau
Ce soir j’ai mal
Ce soir je me sens faible
Ce soir j’ai perdu l’ivresse
Ce soir je perds le sens

Jeu 15/09/2005 - 23h34 – ordi appart avec ds les oreilles « Le Bateau » (live) de GOANE

Ce soir j’ai froid
Ce soir je suis bien
Ce soir je revis
Ce soir c’est la tristesse
Ce soir je suis vide
Ce soir il pleut au fond de mes yeux
Ce soir le bateau est trop loin
Ce soir j’aimerais être moi
Ce soir j’aimerais ne plus être là
Ce soir pourquoi ne suis-je pas ailleurs ?
Ce soir pourquoi ?
Ce soir le visage est serré
Ce soir je me sens revivre
Ce soir la musique m’envahit
Ce soir est-il si noir ?
Ce soir je te voulais
Ce soir je ne t’aurai
Ce soir je suis vivante
Ce soir je m’éteins
Ce soir tout est vain
Ce soir j’ai souri
Ce soir merci la mélodie
Ce soir je voyage loin
Ce soir le bateau est trop loin
Ce soir l’autre est très loin
Ce soir je me sens si bien
Ce soir je veux être seule
Ce soir j’ai rêvé ?
Ce soir j’ai pleuré
Ce soir j’ai l’argument
Ce soir le train passe
Ce soir merci la glace
Ce soir il pleure sur ma vie
Ce soir il pleure l’ami
Ce soir je vis !
Ce soir je n’ai pas peur
Ce soir j’affronte mon être
Ce soir je lui sers la patte
Ce soir pleure la nuit
Ce soir habile, la souris
Ce soir je n’irai pas voir la mer


Jeu 15/09/2005 - 23h48 – ordi appart avec ds les oreilles « La mer » de KEBELU

Ce soir en route pour l’océan
Ce soir déroutée Conscience
Ce soir constamment mal
Ce soir je n’ai rien vu venir
Ce soir j’étais calme
Ce soir n’a été comme aucun autre soir
Ce soir où sont mes rêves ?
Ce soir où suis-je, dis ?
Ce soir y’a pas de magie dans mon chapeau

Jeu 15/09/2005 - 23h52 – ordi appart avec ds les oreilles « Dans le caillou n°4 » de KARPATT

Ce soir la colombe s’est fait la malle
Ce soir putain ça fait mal
Ce soir j’ai pierre tombale et toi t’as mal ?
Ce soir pas de cinéma
Ce soir je bois du noir
Ce soir je broie des chansons
Ce soir le déversoir
Ce soir c’est toi Page Blanche
Ce soir où sont les cons ?
Ce soir est ma prison
Ce soir l’uni forme
Ce soir formellement
Ce soir fort est l’uniforme
Ce soir j’ai du rougir
Ce soir je perds l’âme
Ce soir les mots se perdent
Ce soir une claque se perd
Ce soir je t’aimerais bien
Ce soir il pleut du plomb
Ce soir le plomb dans l’aile
Ce soir que faire d’elle ?
Ce soir l’angoissée là
Ce soir l’Angoisse est là
Ce soir les petits plats
Ce soir me fout à plat
Ce soir merci la Vie
Ce soir merci qui ?
Ce soir je sais qu’elle m’aime


Jeu 15/09/2005 - 23h58 – ordi appart avec ds les oreilles « Dans le caillou n°9 » de KARPATT

Ce soir il pleure
Ce soir j’ai peur ?
Ce soir j’suis fort
Ce soir le bateau est loin
Ce soir les vagues s’échouent
Ce soir mes idées échouées
Ce soir sur le papier
Ce soir des îles d’idées
Ce soir le caprice aussi
Ce soir c’est vrai
Ce soir je m’effraie
Ce soir rien ne se fait
Ce soir rien n’est défait
Ce soir j’oublie la vie
Ce soir le quotidien se dit
Ce soir la nuit aussi
Ce soir…

Ce soir je suis inarrêtable
Ce soir les mots se donnent
Ce soir je chante sous la lune
Ce soir il pleut des vers
Ce soir je vais gueuler
Ce soir le cri se tait
Ce soir le ciel me plaît
Ce soir…
Ce soir…

Je vis…

Ce soir…

Le noir !

Ven 16/09/2005 – 00h02 – ordi appart avec ds les oreilles « Dans le caillou » de KARPATT

(ce soir, merci Etlatete de m'avoir offert ces titres de Goane, Karpatt, Kébélu... etc que je n'avais pas encore)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
Gaspo
Wadäcoreur confirmé
avatar

Nombre de messages : 862
Localisation : Paris, LA CAPITALE quie renifle son trou de balle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 16 Sep - 11:42

|\^#~` |\^#~` çè'fgè
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspo
Wadäcoreur confirmé
avatar

Nombre de messages : 862
Localisation : Paris, LA CAPITALE quie renifle son trou de balle
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 16 Sep - 11:43

Gaspo a écrit:
|\^#~` |\^#~` çè'fgè


Tu dechires en gros, j'aime beaucoup ce que tu viens d'ecrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 16 Sep - 12:19

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

merci Gaspo de ces mots tout chauds

j'ai beaucoup hésité hier soir à poster ces mots ou pas


pi 'vla

(heureuse que ça t'ait touché.... tes mots à toi me touchent tellement souvent comme klem ou naïla ou paul... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
etlatete
Partizan du zor
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : pas claire
Date d'inscription : 02/07/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Ven 16 Sep - 15:33

rho putain ces mots

moi ca me fais |[#`\\^^ dans ma tete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Sam 24 Sep - 2:46

Ce soir un mot :

v
i
d
e


.
.
.

j
e

s
u
i
s

v
i
d
e

.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
etlatete
Partizan du zor
avatar

Nombre de messages : 1192
Localisation : pas claire
Date d'inscription : 02/07/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Sam 24 Sep - 4:56

il est nuit, tu dois dormir ...

nuit pleine de reve et de chimères

nuit pleine de lune (rah hier elle était vraiment trop belle toute orangée)

et bientot tu te reveilleras ... le vide sera a son tour absent
absent de ton présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
k-rotte
Wadäfurieux
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : entre la lune et l'enfer
Date d'inscription : 03/08/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Lun 26 Sep - 17:07

des fois je crois que c plutôt moi qui suis absent(e) de mon présent...

merci la Lune

merci etlatete de ces mots

je ne dormais pas

mais la Lune était bien là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezkrolette.canalblog.com/
Kleman
**Partizan du Zor**
avatar

Nombre de messages : 2923
Localisation : Bordeaux sans Goane
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   Dim 6 Jan - 3:10

Me voilà envahi d’une peur qui s’égare
Quand le train de l’ennui m’emmène en ce départ
Je ne peux reculer, plus un mot plus un trait
Je cours encore et crie je voudrais me rater.

Aujourd’hui c’est la nuit qui m’accouche étendue
Dans un affreux fracas qui me touche sans pendu
Là l’heure de l’amertume qui sonne et me réveille
Je pleure en toutes larmes et l’alarme s’enraye.

Difficile en six mots d’abreuvoir au bonheur
S’émouvoir à te voir, te regarder sans peur
Dissimulé en moi je me cache en chagrin
Perdu d’entre les morts pourquoi tendre la main ?

Abattu éperdu,
Dans ma gare je m’égare
De triages en mirages je ne partirai pas
On a sifflé au moins six fois, je ne partirai pas

Douceur de l’hécatombe et par terre je me noie
Inspirant les décombres comme un petit soldat
L’attentat explosé, dormir dans ce wagon
Et te voir m’immoler dans ce bruit sans un son.

Pilote automatique vers une voie de garage
Visage aux mots magique me diras tu sauvage
On se sauve à mon age, abandonnant la suite
Mais que dire quand on meurt à celles qu’on a détruite ?

Me voilà envahi d’une peur qui s’égare
Quand le train de l’ennui m’emmène en ce départ
Je n’ai plus goût à guère rien
Ni à la guerre ni à la paix
Cherchant en vain qui me retient
Je ne vois plus et je me tais.

Abattu éperdu,
Dans ma gare je m’égare
De triages en mirages je ne partirai pas
On a sifflé au moins six fois, je ne partirai pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kleman.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des mots, des maux....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des mots, des maux....
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Les mots qui courent
» Demolissons les mots / T. Crommen
» Interpréter la musique avec des mots
» mots fléches du jour?
» Recherche site pour trouver les mots d'argot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Goane :: LIBRE EXPRESSION :: Billet d'humeur-
Sauter vers: